Bishop Gregory (hgr) wrote,
Bishop Gregory
hgr

агиография

очень четкая формулировка МвЭ отличия его понимания метода критической агиографии от понимания Делеэ (на примере Мученичества Евстафия Плакиды):

L’histoire de saint Eustathe est à première vue tout à fait invraisemblable. H. Delehaye en a caractérisé les traits majeurs dès 1919 : « Ce qui frappe à la lecture de cette Passion, c’est l’impossibilité d’y découvrir la moindre attache avec la réalité ». Si l’on prend cette expression comme si la réalité ne recouvrait que des événements susceptibles d’être absorbés par une caméra, on pourrait y souscrire. Si cependant on se réfère au type de propagande et à l’emblématique du pouvoir chrétien du IVe au VIe siècle, la réalité historique offre plus d’une assise au récit. Au moment de rédiger son étude, H. Delehaye entendait principalement répondre à quelques travaux parus peu de temps auparavant, où l’origine de l’apparition du Christ entre les cornes d’un cerf était considérée comme une influence lointaine de récits bouddhiques, en particulier dans le douzième chapitre des Jātaka. Le thème du cerf n’a pas émigré vers l’Occident, observe justement H. Delehaye, car le contexte complet de la légende donne un sens différent à l’apparition. Ayant cité les versions orientales en deux lignes, le P. Delehaye poursuivait : « Ce serait un travail bien fastidieux et peu rémunérateur de relever les variantes qui caractérisent chacune des formes de la légende. » Nous pensons au contraire que les variantes des versions orientales sont l’indice exact des fonctions du récit au sein de l’histoire.
Subscribe

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 0 comments